fbpx

Quel système d’aération et ventilation dans un fourgon aménagé ?

En matière d’aération dans un van, on n’y connaissait pas grand-chose ! On pensait simplement qu’en installant une ventilation au plafond, nous serions fins prêts à partir à l’aventure 🌍. Après avoir échangé avec d’autres aménageurs de fourgon, on se rend compte que le système d’aération est complexe et nécessite une circulation d’air suffisante pour obtenir l’homologation VASP ✅

Dans cet article, on t’explique comment définir votre système d’aérations (hautes et basses) pour ton fourgon aménagé 🚌

Comment calculer la surface d’aération haute et basse dans un van?

Pour obtenir l’homologation, il faut impérativement installer une aération haute et une aération basse pour renouveler l’air dans l’habitacle de votre fourgon. Pour définir vos aérations hautes et basses, il faut tout d’abord calculer la surface d’aération nécessaire et adéquate à votre véhicule. Pour un L2H2 comme notre Van Marcelino, nous avons une surface de 11m2.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau qui résume les dimensions d’aération (au minimum) à respecter :

Surface de l’habitacle de votre fourgon en m2Ventilation haute en mm 2Ventilation basse en mm2
Inférieur à 5 m275001 000
De 5 à maximum 10 m2100001500
De 10 à maximum 15 m2125002000
De 15 à maximum 20 m2150003000
Supérieur à 20 m2200005000

Petit conseil : Prévoyez toujours plus large pour vos surfaces d’aérations hautes et basses. Les chiffres contenus dans le tableaux sont des valeurs minimales. Plus vous prévoyez large, plus vous limitez la condensation dans votre fourgon.

Quelles sont les aérations hautes à installer dans un fourgon ?

En matière d’aération haute, vous pouvez opter soit pour un lanterneau soit pour un champignon de toit. Le lanterneau est la solution la plus utilisée dans les aménagements de van ! En effet, cette option présente de nombreux avantages :

  • Puit de lumière garanti : vous économiserez votre système d’éclairage et votre batterie vous remerciera.
  • Circulation d’air au top : selon le modèle vous pourrez avoir un ventilateur qui permettra d’expulser l’air chaud et faire rentrer l’air froid.
  • Une aération permanente qui change tout : le saint graal pour obtenir l’homologation et éviter que la condensation ne s’installe dans votre habitacle.

Concernant notre fourgon Marcelino, nous avons opté pour les deux aérations hautes suivantes :

Lanterneau MAXX’AIR FAN DELUXE

Silencieux + ventilateur qui fonctionne même par temps de pluie

Le petit plus : une télécommande fournie avec !

Hublot Mini HEKI S de DOMETIC

Ventilation permanente de 150 m2+ moustiquaire : le combo parfait pour la vie en van.

Le petit plus : Le store qui permet d’avoir une obscurité complète !

Vous vous demandez peut-être : pourquoi avoir deux aérations hautes par le toit ? 🤔

Pour la petite histoire : on a tout d’abord installé le lanterneau Maxxair Fan au dessus de notre futur lit mais à une semaine du passage à l’homologation on s’est rendu compte que celui-ci ne disposait pas d’aération permanente.

Gros coup de stress… On se renseigne donc pour trouver une alternative et on décide d’installer un hublot supplémentaire pour avoir une circulation d’air suffisante. Le modèle Mini HEKI S de chez DOMETIC est idéal, on décide donc de l’installer au dessus du notre futur point d’eau. Finalement ce hublot nous a permis de gagner en lumière dans l’habitacle et de valider l’homologation.

Ce n’était pas vraiment prévu, mais c’est ça la joie de l’aménagement de van non ? 🥳

Et pour les champignons de toit ?

Concernant les champignons ou aérateurs de toit, ils sont une bonne alternative aux lanterneaux. Ils peuvent aussi être ajoutés en complément à une autre aération haute .

Les modèles sont variés et peuvent fonctionner de différentes manières : mécanique, solaire etc..

Pour savoir s’ils répondent à norme VASP, on vous conseille de contacter un agent d’homologation.

COMET Ventilateur aérateur de toit

Simplicité d’installation et fonctionne sur 12 Volts

Le petit plus : Mini budget et bon complément à un lanterneau

OSCULATI Solarvent

Système solaire ultra plat à batterie rechargeable

Le petit plus : Autonomie de 30 heures et aération permanente

Où placer les aérations hautes ?

Pour définir vos aérations hautes, vous avez deux options :

  • Installer directement une aération par le toit qui dispose d’une aération permanente (obligatoire pour l’homologation VASP)
  • Installer une ou plusieurs aérations à plus de 1 800 mm du sol et à plus de 300 mm de votre système de couchage (sur les portes arrières de votre fourgon par exemple)

Installation d’un lanterneau pour l’aération permanente haute (150 cm2) 

Quelles sont les aérations basses à installer dans un fourgon ?

Concernant les types d’aération basse, le seul choix valide pour l’homologation reste les grilles.

Pour définir quelle surface de grille choisir, référez-vous au tableau au début de l’article.

Quant au modèle, vous aurez le choix ! Aujourd’hui il en existe :

  • de toutes les formes (rondes, carrés, rectangulaires)
  • de toutes les couleurs ( blanc, noir etc..)
  • de toutes les matières ( plastique, acier, inox)

Pour notre van Marcelino, on a opté pour le modèle de grille suivant : 

Grille de plancher ø 60 mm

Ultra compacte et plate, cette grille se fait discrète dans l’aménagement d’un van. 

Le petit plus : Mini budget et assure une aération permanente de 7cm 2

Où placer vos aérations basses ?

Les aérations basses dans un fourgon aménagé doivent se situer à maximum 100mm du sol et c’est non négociable. Le jour de l’homologation les mesures seront vérifiées.

Pour l’installation de vos aérations basses, vous avez deux options :

  • Directement l’aération au sol ou plancher (l’option la plus simple, soyons honnêtes)
  • Installer l’aération dans la contremarche de votre van (attention seul la partie de l’aération à moins de 100mm du sol sera prise en compte). Cette solution est souvent utilisée pour les fourgons de type Volkswagen Crafter ou Mercedes Sprinter.

Notre aération basse placée directement au niveau du sol 

Et si c’était à refaire ? 🧐

On aurait du contacter directement un agent d’homologation de QUALIGAZ pour lui soumettre nos idées et entendre ces conseils, cela nous aurait évité pas mal de stress et de casse-têtes !

Envie d’en savoir plus ?  N’hésite pas à nous écrire dans les commentaires ci-dessous !

En matière d’aération dans un van, on n’y connaissait pas grand-chose ! On pensait simplement qu’en installant une ventilation au plafond, nous serions fins prêts à partir à l’aventure 🌍. Après avoir échangé avec d’autres aménageurs de fourgon, on se rend compte que le système d’aération est complexe et nécessite une circulation d’air suffisante pour obtenir l’homologation VASP ✅Pour une fourgon L2H2 comme notre Van Marcelino, la surface totale est de 11m2

Dans cet article, on vous explique comment définir votre système d’aération (hautes et basses) pour ton fourgon aménagé 🚌

🛠️Comment calculer la surface d’aération haute et basse dans un van?

Pour obtenir l’homologation, il faut impérativement installer une aération haute et une aération basse pour renouveler l’air dans l’habitacle de votre fourgon.        Pour définir vos aérations hautes et basses, il faut tout d’abord calculer la surface d’aération nécessaire et adéquate à votre véhicule.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau qui résume les dimensions minimum à respecter :

Surface de l’habitacle de votre fourgon en m2Ventilation haute en mm 2Ventilation basse en mm2
Inférieur à 5 m275001 000
De 5 à maximum 10 m2100001500
De 10 à maximum 15 m2125002000
De 15 à maximum 20 m2150003000
Supérieur à 20 m2200005000

Petit conseil : Prévoyez toujours plus large pour vos surfaces d’aérations hautes et basses. Les chiffres contenus dans le tableaux sont des valeurs minimales. Plus vous prévoyez large, plus vous limitez la condensation dans votre fourgon.

Quelles sont les aérations hautes à installer dans un fourgon ?

En matière d’aération haute, vous pouvez opter soit pour un lanterneau soit pour un champignon de toit.

Le lanterneau est la solution la plus utilisée dans les aménagements de van ! En effet, cette option présente de nombreux avantages :

  • Puit de lumière garanti : vous économiserez votre système d’éclairage et votre batterie en sera soulagée..
  • Circulation d’air au top : selon le modèle vous pourrez avoir un ventilateur qui vous permettra d’expulser l’air chaud et faire rentrer l’air froid.
  • Une aération permanente qui change tout : le saint graal pour obtenir l’homologation et éviter que la condensation ne s’installe dans votre habitacle.

Concernant notre fourgon Marcelino, nous avons opté pour les deux aérations hautes suivantes :

Lanterneau MAXX’AIR FAN DELUXE

Silencieux + ventilateur qui fonctionne même par temps de pluie

Le petit plus : une télécommande fournie avec !

Hublot Mini HEKI S de DOMETIC

Ventilation permanente de 150 m2+ moustiquaire : le combo parfait pour la vie en van.

Le petit plus : Le store qui permet d’avoir une obscurité complète !

Pourquoi avoir deux aérations hautes par le toit ? 🤔

Pour la petite histoire : on a tout d’abord installé le lanterneau Maxxair Fan au dessus de notre futur lit mais une semaine du passage à l’homologation on s’est rendu compte que celui-ci ne disposait pas d’aération permanente.

Gros coup de stress… On se renseigne donc pour trouver une alternative et on décide d’installer un hublot supplémentaire pour avoir une circulation d’air suffisante. Le modèle Mini HEKI S de chez DOMETIC est idéal car il a une aération permanente de 150 cm2, on décide donc de l’installer au dessus de notre futur point d’eau. Finalement ce hublot nous a permis de gagner en lumière dans l’habitacle et de valider l’homologation.

Ce n’était pas vraiment prévu, mais c’est ça la joie de l’aménagement d’un van non ? 

Et pour les champignons de toit ?

Concernant les champignons ou aérateurs de toit, ils sont une bonne alternative aux lanterneaux. Ils peuvent aussi être ajoutés en complément à une autre aération haute. Les modèles sont variés et peuvent fonctionner de différentes manières : mécanique, solaire etc… Pour savoir s’ils répondent à norme VASP, on vous conseille de contacter un agent d’homologation.

COMET Ventilateur aérateur de toit

Simplicité d’installation et fonctionne sur 12 Volts

Le petit plus : Mini budget et bon complément à un lanterneau

OSCULATI Solarvent

Système solaire ultra plat à batterie rechargeable

Le petit plus : Autonomie de 30 heures et aération permanente

Où placer les aérations hautes ?

Pour installer vos aérations hautes, vous avez deux options :

  • Installer directement une aération par le toit qui dispose d’une aération permanente (obligatoire pour l’homologation VASP)
  • Installer une ou plusieurs aérations à plus de 1 800 mm du sol et à plus de 300 mm du système de couchage (sur les portes arrières de votre fourgon par exemple)

Notre aération permanente haute : installation au niveau du toit 

Quelles sont les aérations basses à installer dans un fourgon ?

Concernant les types d’aération basse, le seul choix valide pour l’homologation reste les grilles.

Pour définir quelle surface de grille choisir, référez-vous au tableau au début de l’article.

Quant au modèle, il y a le choix ! Aujourd’hui il en existe :

  • de toutes les formes (rondes, carrés, rectangulaires)
  • de toutes les couleurs ( blanc, noir etc..)
  • de toutes les matières ( plastique, acier, inox)

Pour notre van Marcelino, on a opté pour le modèle de grille suivant : 

Grille de plancher ø 60 mm

Ultra compacte et plate, cette grille se fait discrète dans l’aménagement d’un van. 

Le petit plus : Mini budget et assure une aération permanente de 7cm 2

Où placer vos aérations basses ?

Les aérations basses dans un fourgon aménagé doivent se situer au maximum 100mm du sol et c’est non négociable. Le jour de l’homologation les mesures seront vérifiées.

Pour l’installation de vos aérations basses, vous avez deux options :

  • Directement l’aération au sol ou plancher (l’option la plus simple, soyons honnêtes)
  • Installer l’aération dans la contremarche de votre van (attention seul la partie de l’aération à moins de 100mm du sol sera pris en compte). Cette solution est souvent  utilisée pour les fourgon de type Volkswagen Crafter ou Mercedes Sprinter.

Notre aération basse placée directement au niveau du sol 

Et si c’était à refaire ? 🧐

On aurait du contacter directement un agent d’homologation de QUALIGAZ pour lui soumettre nos idées et entendre ses conseils, cela nous aurait évité pas mal de stress et de casse-têtes !

Envie d’en savoir plus ?  N’hésite pas à nous écrire dans les commentaires ci-dessous !

Vous avez aimé cet article ? Pourquoi ne pas le partager ?

Facebook
Pinterest

Posté par

Partager

Après avoir converti notre fourgon en Van aménagé, on vous partage notre expérience mais  aussi nos voyages à bord de notre Van Marcelino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez 1 fois par mois le dernier article de NomadVanture

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

Copyright © 2022 NomadVanture

⛰ En avant l'aventure avec NomadVanture

Avec notre newsletter, recevez 1 fois par mois nos conseils d’aménagement et inspirations de voyages en van