fbpx

Habiller les murs et plafond d’un fourgon aménagé, comment faire ?

Habiller les murs et plafond d’un fourgon aménagé, comment faire ?

Sommaire

Après avoir terminé l’isolation dans votre van, il est désormais temps de s’attaquer à votre habillage des murs et du plafond. En matière de revêtements, il existe un grand choix : contreplaqué, lambris, pvc etc. Dans cet article, nous allons t’expliquer comment réaliser la pose du plafond et des murs d’un fourgon aménagé étapes par étapes.

Prêts à nous suivre ? C’est parti !

Liste du matériel pour l’installation du plafond et des lambris dans un fourgon aménagé :

Pour percer, poser et installer un plafond vous aurez besoin de :

La totale : une perceuse + une scie sauteuse + une scie cloche

Comment installer un plafond en bois dans son fourgon aménagé ?

Depuis le début du projet d’aménagement de notre van Marcelino, on avait notre idée en tête pour la réalisation de notre plafond. On voulait un style « bateau » c’est-à-dire des lattes de bois ajourées sur un panneau de contreplaqué de couleur. 

Ce plafond de bois ajouré apporte une réelle touche de décoration dans le fourgon! Souvent le plafond est un élément délaissé dans l’aménagement de van, hormis l’ajout de luminaires. Nous avons donc décidé d’aménager le plafond comme un élément à part entière car il occupe une grande partie du champ visuel. Son design est épuré, tendance et très chaleureux avec les lattes de bois laissées à l’état naturel.

Nous avons retrouvé ce design de plafond de lattes de bois ajourées chez d’autres vanlifers tels que @Vanlifesagas ou encore @louisthevan.

@Vanlifesagas vous dit tout sur leur design de plafond en lattes ajourées
@Louisthevan : découvrez le design de leur van via un van tour

Afin de démarrer la mise en place du plafond en lattes de bois ajourées, on a dû préparer le terrain et donc procéder pas plusieurs étapes de préparations. On te dévoile toutes nos petites astuces dans cet article.

Préparer le support pour la pose du panneau de contreplaqué et des lattes de bois :

  1. Définir la taille du panneau de contreplaqué qui se trouvera en dessous des lattes de bois.  Selon la taille de votre fourgon, il se peut qu’un panneau aux dimensions standards ne suffise pas. Pour notre part, nous avons fait découper un panneau sur mesure pour éviter d’avoir une jonction visible lors de la pose des lattes.
  1. Découper les emplacements de vos aérations hautes et de vos futurs spots dans votre panneau de contreplaqué. Vous pourrez faire passer vos câbles électriques et placer vos aérations sans encombre. Pour effectuer les découpes des aérations hautes nous avons utilisé une scie sauteuse et une scie cloche pour nos spots.
  1. Définir le nombre et la largeur de vos lattes nécessaires pour votre plafond en définissant l’écart entre celles-ci. Pour cette étape nous avons tout simplement décidé d’avoir un écart de 18mm de large entre chaque latte car cela correspond à l’épaisseur de celle-ci.
  1. Découper les lattes directement dans votre panneau de contreplaqué à l’aide de votre scie. N’ayant pas de scie circulaire, nous avons effectué toutes nos découpes avec une scie circulaire. Avec une bonne dose de patience et de méticulosité, on y arrive lentement mais sûrement !
  1. Poncer et peindre le panneau de contreplaqué selon vos critères et votre envie de rendu final de votre plafond. Nous avons décidé de peindre en noir toute la surface afin d’avoir un fort contraste entre le contreplaqué et les lattes qui resteront en bois naturel. Selon votre couleur, n’hésitez pas à passer une deuxième couche.
  1. Poncer vos lattes et ajouter du vernis ou de la lasure si vous le souhaitez. Tout comme pour votre panneau de contreplaqué, cette étape dépend complètement de votre envie de rendu final. Dans notre van Marcelino, nous avons uniquement poncé les lattes de bois.

Une fois que tous vos éléments sont secs, on peut passer à l’étape suivante : la pose de votre panneau et de vos lattes de bois qui composeront votre plafond.

Toutes ces étapes de préparation, vous permettront d’avoir un rendu avec de belles finitions et un plafond unique dans votre fourgon aménagé.

La pose du plafond dans notre van aménagé :

  1. Fixer des tasseaux au niveau des longerons du plafond afin d’avoir une structure pour la pose du panneau de contreplaqué. Au total, nous axons fixé 5 tasseaux de 18 mm d’épaisseur sur toute la surface du plafond du fourgon.
  1. Poser le panneau de contreplaqué et le maintenir à l’aide d’étaux. Une fois bien positionné, nous avons fixé le panneau aux tasseaux présents au plafond. Afin d’avoir une belle finition, nous avons au préalable fraisé tous les trous.
  1. Pose des lattes en commençant par le centre du plafond qui contient nos spots électriques. Pour s’assurer de l’écart entre chaque latte nous avons disposé un tasseau de 18mm d’épaisseur entre celles-ci avant de visser. Chaque vissage est précédé d’un fraisage pour avoir un rendu optimal.
  1. Vernir vos lattes de bois si vous le souhaitez. Cette étape n’est pas obligatoire mais même si vous ne souhaitez pas modifier votre couleur de bois, un vernis de type marin peut vous permettre de protéger vos bois des variations de températures et des conditions humides. Ce qui n’est pas négligeable dans un fourgon aménagé. 
pose-contreplaque-structure-plafonds-fourgon-amenagefixation-plafonds-lattes-ajourees-fourgon-amenage

Petit conseil : Si vous disposez d’un grand d’espace pour effectuer l’aménagement de votre van, vous pourrez préparer votre plafond complet c’est-à-dire fixer directement les lattes de bois sur le panneau de contre-plaqué. Puis ensuite fixer le tout au plafond de votre fourgon aménagé. Il vous sera plus facile de réaliser la peinture sur le panneau et de calculer l’écart entre chaque latte 😊

Comment poser des lambris dans un fourgon aménagé ?

Après avoir réaliser notre plafond, nous nous sommes attaqués au montage de nos murs. Pour le design, nous savions dès le départ que nous installerons des lambris blancs dans notre fourgon aménagé! 

Grâce au blanc l’espace paraît plus grand, ce qui n’est pas désagréable dans une surface de 6m2, non ? Nous allons t’expliquer à travers cinq étapes, comment procéder au montage de lambris pour habiller les murs de ton van.

5 étapes à suivre pour monter vos murs de lambris dans un van

  1. Fixation de tasseaux sur les murs afin de permettre de fixer les lambris et d’avoir du soutien lors du montage de nos futurs meubles. Nous avons décidé de fixer les tasseaux de façon perpendiculaire au sol afin d’avoir une future structure droite pour nos murs et meubles. Certes nous avons perdu quelques millimètres d’espace, mais nous gagnerons en harmonie sur l’aménagement global du van.
  1. Poncer et peindre les lambris de la couleur que vous souhaitez. Vu que nous avons choisi du blanc, nous avons directement mis deux couches de peinture avant la pose mural. Prévoyez et préparez des lambris supplémentaires avant la découpe car il risque d’y avoir des lambris qui se fendent lors du passage à la scie.
  1. Découpe des lambris aux dimensions souhaitées à l’aide d’une scie à dos et d’un guide. Nous avions débuté par une découpe à la scie sauteuse mais tous nos lambris se fissuraient. Alors nous avons ressorti la bonne vieille scie et les dégâts ont été bien moindres. Pour cette étape, prenez votre temps pour éviter tous défauts qui pourrait directement apparaître sur le lambris.
  1. Pose des lambris en démarrant du sol au plafond. Avec les clips à lambris et les clous de tapissier, on a réussi à monter nos murs assez aisément. L’ajout de tasseaux le long des parois a permis à nos lambris d’avoir un bon support pour monter nos murs droits. Nos parois sont désormais prêtes à accueillir nos futurs meubles !
  1. Découpe des emplacements de nos futurs interrupteurs et prises électriques. De plus si vous le souhaitez, une fois la pose effectuée vous pourrez rajouter une couche de peinture pour effacer les éventuels trace lors de la pose.
structure-tasseaux-pour-habillage-du-mur-lanmbrishabillage-mur-en-lambris-fourgon-amenage

Petit conseil : Si comme nous, vous souhaitez peindre vos lambris en blanc, nous vous conseillons d’utiliser une peinture satinée. En effet, au début nous avons uniquement appliquer deux couches de blanc mat et après plusieurs road trips, nos murs se salissait très rapidement et des traces sont apparues. Nous avons donc décidé de rajouter une 3ème couche mais cette fois-ci de blanc satiné qui camouflera plus l’usure du mur de votre fourgon aménagé.

Et si c’était à refaire ?

Très honnêtement, nous sommes très satisfaits de notre plafond ajouré et de nos murs en lambris blancs. Nous ne regrettons pas notre choix de design final mais il est clair que nous aurions pu nous épargner de nombreuses étapes fastidieuses en nous renseignant d’avantage! La joie de tout vanlifer, n’est-ce-pas ?

Posté par

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez 1 fois par mois le dernier article de NomadVanture

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

Posté par

Partager

Après avoir converti notre fourgon en Van aménagé, on vous partage notre expérience mais  aussi nos voyages à bord de notre Van Marcelino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles de NomadVanture

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

Copyright © 2022 NomadVanture

⛰ En avant l'aventure avec NomadVanture

Avec notre newsletter, recevez 1 fois par mois nos conseils d’aménagement et inspirations de voyages en van