fbpx
logo-nomadvanture-aventure-en-van

Road trip en Suisse en van et fourgon aménagé, notre retour d'experience

Voyager en Suisse en van, fourgon ou camping car est une expérience inoubliable, mais pour cela il y a plusieurs aspects essentiels à prendre en compte. Dans cet article de blog, nous allons vous présenter nos 5 conseils pour planifier un road trip réussi en Suisse. Tout d’abord, nous aborderons la question sensible du camping sauvage : est-il autorisé en Suisse ou faut-il se limiter aux campings officiels

Ensuite, nous verrons quel est le moment idéal pour visiter ce magnifique pays, ainsi que  la durée recommandée pour une découverte complète. Le coût d’un voyage en Suisse est un sujet souvent abordé et nous détaillerons les aspects financiers à prendre en compte. Enfin, nous parlerons de la vignette suisse, un élément clé pour circuler sur les routes du pays. Que vous soyez un voyageur expérimenté en véhicule aménagé ou que ce soit votre première escapade en Suisse, ces 5 conseils vous aideront à préparer un road trip en suisse inoubliable en van, fourgon ou camping-car.

Sommaire

📍 Conseil n°1 : Le camping sauvage est-il autorisé en Suisse ?

Le camping sauvage n’est pas interdit par la loi en Suisse, mais il existe de nombreuses restrictions. En suisse, les réglementations légales liées au camping sauvage ou aux nuitées en camping-car en dehors des campings officiels sont établies au niveau cantonal. Toutefois, la décision finale appartient aux municipalités, qui peuvent émettre leurs propres règles et réglementations.

road trip suisse en van spot nature
road trip suisse en van camping nature

Notre conseil est le suivant : Renseignez-vous toujours auprès de la commune compétente ou du commissariat local si vous souhaitez passer la nuit en dehors d’un camping ou d’un site officiel. Que ce soit avec une tente, un camping-car ou une caravane : le camping sauvage n’est autorisé en Suisse que sous des conditions très particulières et sur des emplacements individuels !

Où dormir en camping sauvage en Suisse avec son van, fourgon ou camping-car ?

  • Passer la nuit dans un lieu public : les instructions de la municipalité ou du propriétaire s’appliquent.
  • Sur  les parkings publics : les instructions de la municipalité ou du propriétaire s’appliquent. Faites attention aux panneaux et aux horaires de stationnement. Les véhicules doivent stationner sur une place de stationnement officielle adaptée à leur taille. Le camping est interdit (par exemple pas de tables ni de chaises à l’extérieur ).
  • Dans les zones de service (avec restaurants, stations-service, magasins, etc.), les réglementations nationales ou les directives des lieux s’appliquent. Il faut respecter la signalisation sur place (horaires de stationnement, zones bleues, taxe de nuit, etc.). Renseignez-vous sur place si les séjours d’une seule nuit sont autorisés. Les véhicules doivent stationner sur une place de stationnement officielle adaptée à leur taille. Camping interdit (ne pas installer de tables ou de chaises, par exemple)
  • Les aires de repos (avec toilettes publiques et éventuellement aires de pique-nique) font partie intégrante du réseau routier national et sont conçues pour offrir des pauses de courte durée aux conducteurs, notamment aux automobilistes. Dans ces aires de repos, les places de stationnement pour les courts séjours sont marquées en blanc et sont donc gratuites et sans restriction. Ces emplacements sont principalement utilisés par les conducteurs de poids lourds, les automobilistes , les camping-caristes ou caravaniers peuvent également se reposer dans des zones comme celles-ci. Toutefois, les aires de repos ne sont pas des campings, mais plutôt des lieux de repos. Les véhicules doivent stationner sur une place de stationnement officielle adaptée à leur taille. Le camping y est interdit (par exemple pas de tables ni de chaises).

Notre retour d’expérience

En été 2022 nous avons passé deux semaines en Suisse avec notre van aménagé. Côté géographie nous avons principalement exploré le canton de Berne. Dans ce canton le camping sauvage n’est pas autorisé et il n’existe que très peu d’emplacements tolérés pour passer la nuit. Malgré ces complications nous avons réussi à trouver des spots pour dormir en toute légalité mais il ne faut pas espérer dormir en pleine nature, au calme et face aux montagnes…

Il existe quand même des possibilités  répertoriées sur des applications telles que Park4night qui vous autorisent à passer gratuitement 24h à 48h sur des parkings. Pour ceux qui ont un budget « nuitée »  vous pourrez vous payer des emplacements sur des aires de camping-car ou dans des campings officiels.

📍 Conseil n°2 : Quand venir visiter la Suisse ?

road trip en suisse van meilleur periode

La Suisse, connue pour ses paysages à couper le souffle, ses montagnes majestueuses, ses lacs cristallins et ses charmants villages alpins, est une destination de rêve pour les voyageurs en quête d’aventure. Pour les amateurs de roadtrip en véhicule aménagé, voyager en Suisse vous offrira une expérience unique.

Personnellement nous pensons que la meilleure période pour visiter la Suisse avec son véhicule aménagé est généralement entre les mois de mai et septembre. Pendant ces mois, les routes alpines s’ouvrent, offrant des itinéraires pittoresques pour explorer les montagnes, les vallées verdoyantes et les parcs nationaux.

Au printemps, les températures sont encore fraîches mais vous profiterez de toutes les activités en évitant les grandes foules de l’été. Les paysages suisses se parent de couleurs vives au printemps. Vous pourrez profiter des sites touristiques, des sentiers de randonnée et des campings avec plus d’intimité.Côté nuitée, de nombreux campings et aires de stationnement sont généralement ouverts en Suisse au printemps.

En été, les températures sont agréables, idéales pour la randonnée, le VTT et les activités de plein air. De plus tous les  campings et aires de camping-car seront ouverts pour accueillir les voyageurs en véhicule aménagé. Cependant, il est essentiel de réserver à l’avance, car la Suisse est une destination très prisée  par les adeptes du camping-car. Si vous n’êtes pas partisan du froid et que votre véhicule n’est pas autonome, évitez la saison hivernale car les routes de montagne peuvent devenir impraticables et de nombreux campings sont fermés. 

En résumé, le printemps et l’été sont les périodes idéales pour explorer la Suisse avec un van ou véhicule aménagé, offrant des souvenirs inoubliables au cœur de ces paysages alpins époustouflants.

Notre retour d’expérience

Pour notre première expérience en Suisse avec notre van aménagé, nous avons choisi la saison estivale. Nous ne regrettons pas notre choix car nous avons pu profiter de toutes les activités outdoor possibles ! Néanmoins il faut toujours garder en tête que la Suisse est une destination prisée ! Il est alors très rare de se retrouver seul pour effectuer une randonnée ou pour profiter des paysages « connus » du pays. Si nous devions retourner en Suisse ce serait au mois de juin ou de septembre pour éviter la grande affluence.

📍 Conseil n°3 : Combien de jours faut-il pour visiter la Suisse ?

road trip suisse activites outdoor

Certes la Suisse est un « petit pays » mais il en vaut le détour croyez-moi ! Ce pays aux paysages spectaculaires, aux montagnes majestueuses et aux lacs cristallins, est une destination de rêve pour les voyageurs passionnés de grands espaces.

Cependant, déterminer la durée idéale pour visiter la Suisse dépend de vos centres   d’intérêt et de ce que vous souhaitez explorer.

Pour une visite des sites emblématiques, comme Zurich, Genève, Lucerne, Interlaken, et peut-être une excursion dans les Alpes, une semaine est un bon point de départ. Cela vous permettra de goûter à la diversité qu’offre  la Suisse.

Pour une exploration plus approfondie, deux semaines sont recommandées. Vous pourrez plonger dans les Alpes suisses, explorer les charmants villages de montagne, profiter de randonnées inoubliables et découvrir davantage de régions.

Si vous êtes un passionné de plein air, de randonnées, de sports d’hiver ou de nature, un mois entier vous permettra de vivre une expérience immersive. Vous pourrez parcourir les sentiers de randonnée, skier dans les Alpes, et découvrir des coins de paradis cachés.

La Suisse est une destination polyvalente, et quelle que soit la durée de votre séjour, vous serez émerveillé par la beauté naturelle et culturelle de ce pays. Il est préférable de planifier votre circuit en fonction de vos priorités et de vos envies du moment pour créer l’itinéraire parfait.

Notre retour d’expérience

Durant l’été 2022 nous avons passé 2 semaines dans le pays en van aménagé. Durant ce laps de temps nous avons uniquement explo le canton de Berne. En effet celui-ci regroupe de nombreuses activités et lieux que nous voulions découvrir. Personnellement nous vous conseillons de rester au minimum 2 semaines sur place pour explorer 1 voire 2 cantons.

📍 Conseil n°4 : Quel est le coût d’un voyage en Suisse ?

road trip suisse en van budget

Je ne vous cache rien si je vous dis que le coût de la vie est élevé en Suisse, pas vrai ?  Votre budget voyage en Suisse varie en fonction de divers facteurs, notamment la durée du séjour, le style de voyage et les activités réalisées sur place. La Suisse est réputée pour être une destination relativement coûteuse mais avec une bonne planification, il est possible de profiter pleinement de ce magnifique pays sans vider (complètement) votre portefeuille.

Dormir  en Suisse peut être l’un des postes de dépenses le plus élevé. Les prix des nuitées en camping en véhicule aménagé sont aux alentours de 30 à 50 francs suisses. Mais en faisant vos recherches et avec l’aide d’applications telles que Park4Night vous pouvez trouver des emplacements gratuits où 1 à 2 nuitées sont autorisées. Il existe aussi des possibilités en agri tourisme avec « Place to Bee» qui vous permet de dormir gratuitement 1 nuit chez un agriculteur moyennant un abonnement annuel à l’application.

La nourriture est également un facteur à considérer. Les repas au restaurant peuvent être coûteux, mais les épiceries et les marchés offrent des alternatives abordables pour les voyageurs soucieux de leur budget. Si cela est possible, nous vous recommandons de faire votre plein de course avant de rentrer dans le pays pour limiter vos dépenses sur place.

Les activités et excursions dépendent de vos centres d’intérêts, mais des randonnées en montagne, des musées et des visites de sites historiques sont souvent incontournables. De nombreuses randonnées sont uniquement accessibles via des téléphériques et l’addition peut vite devenir salée ! A vous de choisir pour ne pas exploser votre budget tout en profitant de ce que le pays vous offre.

En résumé, un voyage en Suisse peut être onéreux, mais avec une planification attentive, il est possible de maîtriser les coûts tout en profitant des merveilles naturelles et culturelles de ce beau pays .

Petit rappel : La monnaie de la Suisse est le franc suisse et non l’Euro ! Pensez à retirer sur place de l’argent liquide pour vos petites transactions (comme sur les marchés). De plus vérifiez bien avant de partir que votre carte bancaire ne génère pas de frais avec les devises étrangères.

Notre retour d’expérience

La Suisse était le premier pays de notre tour d’Europe avec notre van aménagé. Avant d’y accéder nous avons fait le plein de courses et d’essence pour limiter les frais. Sur place nous avons réussi à trouver des emplacements gratuits pour passer la nuit. Notre principale dépense était alors les téléphériques pour réaliser des randonnées sur les hauteurs du pays. Avec une bonne maîtrise de notre budget et des recherches en amont, nous avons réussi à découvrir le pays.

*collaboration commerciale*

Vous rêvez d’un spot dodo en pleine nature en Suisse ? Découvre l’application Place to Bee qui référence des spots chez les producteurs ! Contre un abonnement annuel vous accédez à 1 nuitée gratuite sur un spot de rêveEn prime vous rencontrez des passionnés et producteurs locaux, elle est pas belle la vie ? Pour bénéficier de 10% sur l’abonnement il vous suffit d’ajouter le code “NOMADVANTURE” à votre panier.

📍Conseil n°5 : Est-il obligatoire d’avoir une vignette suisse ?

En Suisse, la vignette autoroutière est en effet obligatoire pour circuler sur les autoroutes et semi-autoroutes. Cette vignette, appelée “vignette suisse”, est un autocollant que vous placez sur le pare-brise de votre véhicule. Elle sert à financer l’entretien et le développement du réseau autoroutier suisse.

road trip en van en suisse vignette autoroute

La vignette est obligatoire pour tous les véhicules motorisés, y compris les voitures, les motos et les camions, qui souhaitent utiliser les autoroutes suisses. Elle est généralement valable pour une année civile complète, du 1er décembre de l’année précédente au 31 janvier de l’année suivante. Il est important de noter que le non-respect de cette obligation peut entraîner des amendes considérables. Les autorités suisses contrôlent régulièrement  et les amendes pour non-possession de la vignette peuvent être élevées.

En conclusion pour éviter tout problème et pour être en conformité avec la législation suisse, il est recommandé de vous procurer la vignette si vous prévoyez de circuler sur les autoroutes en Suisse. Elle est largement disponible dans les stations-service, les postes de douane, en ligne et dans de nombreux autres points de vente en Suisse.

Notre retour d’expérience

Étant originaires d’Alsace, nous sommes frontaliers avec ce pays et avons l’habitude d’acheter la vignette suisse. Généralement nous l’achetons directement à la frontière sur place auprès des douaniers. Le paiement est possible par carte bancaire ou  par espèces (en francs suisse). Le prix est de 40 francs suisses pour une année civile.

📍 Conseil bonus +1 : Attention aux hors forfaits téléphoniques !

road trip en suisse en van internet

Il est en effet plus sage de faire preuve de prudence en matière de téléphonie mobile lorsque vous voyagez en Suisse, car les tarifs des hors-forfaits peuvent rapidement entraîner des coûts importants. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises liées aux hors-forfaits téléphoniques en Suisse :

1. Vérifiez votre forfait : avant de voyager en Suisse, contactez votre opérateur mobile pour connaître les tarifs de roaming et les options disponibles. Certains opérateurs proposent des forfaits spéciaux pour les voyageurs.

2. Utilisez le Wi-Fi : chaque fois que cela est possible, connectez-vous à un réseau Wi-Fi gratuit. De nombreux lieux tels que des supermarchés, cafés et restaurants en offrent. Vous pouvez ainsi éviter d’utiliser vos données cellulaires.

3. Éteignez les données mobiles : si vous n’avez pas souscrit à un forfait de données à l’étranger, désactivez les données mobiles sur votre téléphone pour éviter toute utilisation involontaire.

En prenant ces précautions, vous pourrez éviter les coûts inattendus liés aux hors-forfaits téléphoniques tout en restant connecté pendant votre séjour en Suisse.

Notre retour d’expérience

En préparant notre tour d’Europe nous avons bien fait attention d’avoir un forfait téléphonique compatible avec la Suisse. Néanmoins il vaut mieux vérifier 2 fois plutôt que de se faire avoir ! Souvent les forfaits « promotionnels » excluent des destinations telles que la Suisse et/ou Andorre. Un petit coup de fil à votre opérateur vous permettra de voyager l’esprit tranquille !

road trip en suisse van amenage 5 conseils

Conclusion

En conclusion, voyager en Suisse avec un véhicule aménagé offre une expérience unique pour les amateurs de nature et d’aventure. Cependant, quelques points clés méritent d’être pris en compte pour un voyage en toute tranquillité.

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que le camping sauvage n’est généralement pas autorisé en Suisse, sauf dans des zones spécifiques et avec l’autorisation des communes.. Il est donc conseillé de vous renseigner sur place et dans le cas d’interdiction complète d’opter pour des campings ou des aires de stationnement. En ce qui concerne la durée de votre séjour, la Suisse offre une multitude d’opportunités, et la durée idéale dépend de vos centres intérêts. Une semaine permet de survoler les sites emblématiques, tandis que deux semaines ou plus sont nécessaires pour une exploration approfondie.

Le coût d’un voyage en Suisse peut varier, mais une planification minutieuse peut vous aider à maîtriser les dépenses. Les coûts des nuitées, de l’alimentation, des transports et des activités doivent être pris en compte. Enfin, n’oubliez pas que la possession d’une vignette suisse est obligatoire pour circuler sur les autoroutes du pays. Respectez cette règle pour éviter des amendes potentielles.

En gardant ces conseils à l’esprit, vous pourrez profiter pleinement de votre voyage en Suisse, en explorant ses merveilles naturelles, ses paysages époustouflants et sa riche culture. Bon voyage !

📍Si vous avez des questions concernant cet article de blog, vous pouvez nous écrire directement ou laisser votre commentaire sous l’article 🙂

Recevez 1 fois par mois le dernier article de NomadVanture

Derniers articles de NomadVanture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

Copyright © 2023 NomadVanture

⛰ En avant l'aventure avec NomadVanture

Avec notre newsletter, recevez 1 fois par mois nos conseils d’aménagement et inspirations de voyages en van