fbpx

Comment isoler un fourgon aménagé ?

C’est clair qu’en matière d’isolation, de nombreuses possibilités s’offrent à nous … Armaflex, laine de chanvre, laine de verre, isolant propulsé, alors que choisir ? Pour définir l’isolation de fourgon aménagé, nous avons décidé de rester sur la même continuité que notre aménagement global c’est-à-dire : utilisation de matériaux naturels et écologiques.

Comment réaliser une isolation d'un fourgon, efficace contre le froid et la chaleur ?

Après de nombreuses visites dans des magasins de bricolage, nous avons trouvé l’isolation correspondant à nos valeurs et nos besoins chez un revendeur de matériaux d’isolation écologique.

Nous avons donc opté pour une isolation en deux couches :

Cette isolation a donc été appliquée au niveau du plafond et des murs de l’habitacle de Marcel. Concernant le sol il est aussi isolé mais uniquement avec des panneaux de liège expansé de 40 mm.

La place du frein vapeur dans l'isolation d'un van aménagé ?

Après l’étape des isolants nous avons posé une membrane frein-vapeur afin de permettre à la condensation de se rediriger vers la tôle et non de rester condamnée dans nos couches d’isolants. 

Lors de notre visite chez Alsa’Brico, on a nous a conseillé d’opter pour le frein-vapeur Intello de ProClima . Le coût d’un rouleau de 30m² est de 114 €. A cela se rajoute le scotch adhésif à 26 € les 30 mètres. 

Comment l'isolation d'un fourgon peut éviter la condensation ?

Le but de toute cette isolation est d’éviter la condensation qui sera forcément plus présente en saison hivernale et lors des moments de cuisson et de sommeil.
Celle-ci se mesure avec le taux d’hygrométrie qui doit s’établir à la hauteur de 50%, mais il sera souvent au-dessus dans un van.

Mais vous vous demandez peut-être, pourquoi lutter autant contre cette condensation ?

Quelles sont les solutions contre la condensation ?

Plusieurs techniques existent, pour permettre d’éviter que la condensation de s’installe dans un van :

Avec tous ces petits conseils, normalement vous devriez limiter la condensation et obtenir une isolation efficace pour votre futur nid douillet ! Nous sommes conscients que ce type d’isolation est plus coûteux qu’un choix classique et qu’il grignote en épaisseur pour l’aménagement des meubles mais il améliorera fortement votre bien-être dans le van.

Désormais, nous pouvons voyager toute l’année à bord de Marcel et ne plus craindre les températures hivernales ou les conditions humides. 

Posté par

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est clair qu’en matière d’isolation, de nombreuses possibilités s’offrent à nous … Armaflex, laine de chanvre, laine de verre, isolant propulsé, alors que choisir ? Pour définir l’isolation de notre fourgon aménagé, nous avons décidé de rester sur la même continuité que notre aménagement global c’est-à-dire : utilisation de matériaux naturels et écologiques.

Comment faire une isolation d'un van, efficace contre le froid et la chaleur ?

Après de nombreuses visites dans des magasins de bricolage, nous avons trouvé l’isolation correspondant à nos valeurs et nos besoins chez un revendeur de matériaux d’isolation écologique.

Nous avons donc opté pour une isolation en deux couches :

Cette isolation a donc été appliquée au niveau du plafond et des murs de l’habitacle de notre fourgon aménagé. Concernant le sol il est aussi isolé mais uniquement avec des panneaux de liège expansé de 40 mm.

La place du frein vapeur dans l'isolation d'un van aménagé ?

Après l’étape des isolants nous avons posé une membrane frein-vapeur afin de permettre à nos couches d’isolants de respirer tout en évacuant la condensation. 

Lors de notre visite chez Alsa’Brico, on nous a conseillé d’opter pour le frein-vapeur Intello de ProClima . Le coût d’un rouleau de 30m² est de 114 €. A cela se rajoute le scotch adhésif à 26 € les 30 mètres. 

Comment l'isolation d'un fourgon peut éviter la condensation ?

Le but de toute cette isolation est d’éviter la condensation qui sera forcément plus présente en saison hivernale et lors des moments de cuisson et de sommeil.
Celle-ci se mesure avec le taux d’hygrométrie qui doit être à hauteur de 50%, mais il sera souvent supérieure dans un van.

Mais vous vous demandez peut-être, pourquoi lutter autant contre cette condensation ?

  • Risque sur notre propre santé : moisissures, bactéries et j’en passe !
  • Risque pour notre aménagement : l’isolation, les matériaux (le bois par exemple) n’aiment généralement pas la condensation ! Ils vont alors déclencher un processus de pourriture qui va ruiner tous nos efforts…
  • Risque de perte d’efficacité de capacité isolante : celle-ci va diminuer jusqu’à ce qu’elle se retrouve sèche.

Quelles sont les solutions contre la condensation ?

Plusieurs réponses, pour permettre d’éviter à la condensation de s’installer dans un van aménagé ou pas :

  • Le plus évident est bien sûr : l’aération quotidienne ! On ouvre les portes, les fenêtres pendant quelques minutes, pour renouveler l’air sans perdre la chaleur et/ou la fraîcheur gagnée durant la nuit.
  • Opter pour un système de ventilation et d’aération permanente dans votre van. Si vous devez passer le VASP c’est obligatoire et même si vous ne comptez pas le passer, nous vous conseillons d’installer suffisamment d’aération pour permettre le renouvellement de l’air.
  • Installer une bonne isolation qui résiste aux variations de températures et bloque la création de condensation.
  • Mettre en place des fenêtres en double vitrage (nous personnellement nous avons du simple vitrage et en sommes satisfaits), mais il est certain que du double vitrage permet la régulation des températures de façon constante.

 

Avec tous ces petits conseils, vous devriez limiter la condensation et vous permettrons d’obtenir une isolation efficace pour votre fourgon aménagé ! Nous sommes conscients que ce type d’isolation est plus coûteux qu’un choix classique et qu’il grignote en épaisseur pour l’aménagement des meubles mais il améliorera fortement votre bien-être dans le van.

Désormais, nous pouvons voyager toute l’année à bord de Marcel et ne plus craindre les températures hivernales ou les conditions humides. 

tout savoir sur l'isolation d'un fourgon aménagé

Vous avez aimé cet article ? Pourquoi ne pas le partager ?

Facebook
Pinterest

Posté par

Partager

Après avoir converti notre fourgon en Van aménagé, on vous partage notre expérience mais  aussi nos voyages à bord de notre Van Marcelino

Recevez 1 fois par mois le dernier article de NomadVanture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles de NomadVanture

Posté par

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

logo-nomadvanture-aventure-en-van

L’aménagement d’un fourgon et l’aventure en Van, c’est ça NomadVanture. 

Suivez nos aventures

Copyright © 2022 NomadVanture

⛰ En avant l'aventure avec NomadVanture

Avec notre newsletter, recevez 1 fois par mois nos conseils d’aménagement et inspirations de voyages en van